logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/02/2009

L'Ecole... en Prison

Ma fifille chérie,
Dans la vie, il faut, parfois savoir « profiter » de ce qui t’est proposé.
Même si ce n’est pas parfait, loin de là, la prison propose quelques activités qui « devraient » intéresser une majorité.
Et pourtant, dans chaque activité, le « taux de remplissage » est faible. Pourquoi ?
Je n’ose répondre à cette question. Chacun y trouvera une réponse différente.
Aujourd’hui, néanmoins, je vais te parler d’une activité importante : « L’Ecole », et te rappeler ce qui est proposé à chaque détenu, tout au long de la semaine :

Parmi les activités qui permettent de « s’évader », il y a « l’École ». Je vais essayer de t’expliquer en quoi cela consiste.
L’École s’adresse à tous, à tous les niveaux. Il y a un véritable établissement scolaire polyvalent et autonome (et centre d’examen), reconnu comme tel avec cinq enseignants à temps plein + des vacataires (niveau primaire et collèges, un peu de lycées). Bref, toutes les matières de base sont présentes, il n’y a pas de technique et sciences à part l’informatique. Pour les jeunes (moins de 18 ans), la participation aux cours est « obligatoire » de 8 h 30 à 11 h 30, et l’absentéisme est sanctionné par des privations (TV, sport, activités ludiques, etc…). Pour les autres détenus, il s’agit de volontariat. Beaucoup d’alphabétisation pour les étrangers, mais aussi pour les français. Une bonne masse prépare un « examen », niveau certificat d’études (CFG = Certificat de Formation Générale).
Chaque année, il y a quelques brevets et Bacs, quelques préparations au DAEU (Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires) qui dispense du Bac pour rentrer en fac, quelques spécimens font des formations « supérieures » par l’intermédiaire du CNED. Mais comme on ne peut avoir accès à Internet, les formations manquent d’intérêt et de facilités d’accès aux informations nécessaires, et pour réussir, il faut s’accrocher, et avec les jours qui passent, l’effectif s’amenuise. En fait, je pense que l’ensemble des « scolarisés » ne doit pas dépasser 120 détenus/620… (le nombre des « présents » réguliers autour de 60/80) !
Ainsi, en cours de philo, nous sommes 17 inscrits, mais nous n’avons jamais été plus de 12 présents… En informatique, il n’y a qu’une dizaine d’ordinateurs (en 2 salles), mais là, le taux d’occupation est plus élevé : intérêt oblige...
En pratique, la majorité des cours ont lieu l’après-midi, par tranche de 1 h 30 et ce, parce que 1/3 des détenus travaillent en ateliers, les matins de 8 h à 13h.
L’École est donc une activité appréciée, parce que c’est plus cool, plus détendu, en dehors de l’administration pénitentiaire (pas de surveillants), mais souvent, c’est la « récréation » et l’intérêt n’est pas toujours présent (du côté du prisonnier).
Quant aux enseignants, on ne peut que les « admirer », car, outre les qualités professionnelles, ils ont besoin d’une bonne dose d’adaptation (permanente), de psychologie, de patience, de bonne humeur, de capacité « à encaisser » les humeurs et les coups de blues…
C’est plus qu’une vocation…

Inventaire des activités :
Elles ont la faculté (le pouvoir) de « sortir » le détenu de sa cellule où il est 24 h/24.
. 2 à 3 fois par semaine : « sport » pendant 1 h 30 + douche = 2 h
. « promenade » : matin et après-midi : 2 h à 2 h 30 ou « activités » : parcage dans une salle de 30 m² à 20 ou 30, pour, en principe, jouer aux cartes / échecs / dames + fumer + discuter + provoquer des conflits ( !)…+ comploter ( !)…
. 2 fois par semaine « bibliothèque » pendant 0 h 30,
. pour certains privilégiés « sportifs » (40/600) : Sport « Sup. » et musculation, chaque matin, pendant 1 heure
. pendant l’année scolaire : École

. activités « épisodiques » mais qui ont leur intérêt :

. 2 (pour les condamnés) ou 3 (pour les prévenus) fois par semaine : « parloir » avec la famille et les personnes autorisées
. 2 à 3 fois par semaine : douche
. si besoin est : infirmerie, travailleur social, RDV avec un chef, psychologue et/ou psychiatre (drogués, violeurs, alcooliques, etc…) et chaque fois que nécessaire (déprime, excitation excessive).
-----------------------------------------
Rajout :
Ah, l’école, c’est cool, il n’y a pas de surveillants, que les profs et nous. L’ambiance est sympa, on peut s’exprimer.
Moi, à Nancy, on m’a aidé afin que je puisse passer le CAP de mécano, j’ai même eu une partie de l’examen théorique… pour la pratique, j’ai du attendre d’être dehors…because, pas de formation…
Si on se base sur ton inventaire… on est bien occupé en prison.
Mais je sais que l’activité principale reste « attendre ».
De Alex, le 10 février 2007
………………………………………………………………………………………
-------------------------------------
Vous trouverez l’index de nos échanges/notes sur la journée du 7 janvier 2009, sur la journée du 14 janvier : un lexique vous donne quelques définitions de termes qui méritent une explication et/ou un commentaire.

Le bouquin de Paul Denis n’a pas encore trouvé d’éditeur.
Si vous n’avez pas la patience de le découvrir au fil des jours, vous pouvez l’acquérir en envoyant un chèque de 17 € (frais d’envoi compris) à La Ligue des Droits de l’Homme (Ldh 57), 3 rue Gambetta à 57000 METZ. Pour 10 €, je peux vous l’envoyer par e-mail (150 pages A4).
-----------------------------------------

Commentaires

Bonjour: Dans la vie il y a beaucoup de facons d'etre en prison, il y a comme toi qu'en est dans une veritable, mais il y a aussi les prisoniers d'une maladie, les prisioniers d' un lit qui ne peuven pas bouger, le prisioniers de une famillie, que pour le bien de cele-ci doivent continuer malgre tout. Ce pour ca que la vie il faut la prende comme elle se presente, et faire de son mieux pour ne se laisser emporter,par l'etat en que on est. Il faut que tu sois enfermé, mais pense a tous les moyens que tu as a ta dispossition, pour ameillorer ton avenir, et le jour ou a la fin tu sortiras, etre en condition de pouvoir faire face a tout.
Apprend tout ce que tu pourras, pensa e ceux de dehors que malgre ses desirs ne peuven s'enrichir intectuellement; tout ce que on aprend reste en
nous.
Mes amities Marussia

Écrit par : mbouillon | 04/02/2009

Oui, l’enfermement peut prendre différentes formes…
Pour ma part, je ne suis plus en prison, 34 mois m’ont suffi…
Mais, je suis d’accord avec toi, bien souvent on reste à côté des possibilités qui nous sont offertes pour améliorer notre bien-être et celui de nos proches…
De Paul Denis à Marussia, le 4 février 2009 à 17 h 35

Écrit par : Paul Denis | 04/02/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique